Tresses au fil CategoriesFashion · Parenthèse de style

Tresses au fil

Hola les munabees ! Pour le premier article de cette rubrique mode, on va parler cheveux !

Oui je sais ce que vous vous dites: toutes les blogueuses black en parlent, ça n’arrête pas, encore et toujours les mêmes sujets… Détrompez-vous les munabees, le sujet n’est pas encore épuisé.

Le mouvement nappy n’est pas une révolution en soi mais il faut dire que l’acceptation de la versatilité du cheveu crépu nous offre tellllllement de possibilités que bah on s’en donne à coeur joie ! On le plie dans tous les sens, on lui donne la forme qu’on veut, tout est permis: court, long, frisé, raide, etc… bref c’est la folie !

Vous l’avez compris, nous parlerons donc de coiffures afros. Mais oublions les tendances actuelles vues et revues: twists, braids, etc.. Soyons plutôt avant-gardistes (Oui les munabees sont des visionnaires!! ) et attaquons nous aux tresses au fil.

Que celles qui ont déjà eu affaire aux tresses au fil, lèvent la main! Un,deux, Trois… bon ok, nous sommes nombreuses.

Il s’agit d’une coiffure ancestrale traditionnellement réalisée sur cheveux crépus à l’aide de fil (noir en général) ou de nylon. Une tresse consiste à réunir une mèche de cheveux et à l’entourer de fil en des mailles plus ou moins serrées. Une fois que toutes les mèches de cheveux sont tressées, on en fait ce qu’on veut: les réunir en pyramide, ou en feuille, faire une couronne, les laisser en piquets… On peut même faire des boucles. Bref c’est l’occasion de laisser parler votre imagination! La réaliser sur cheveux caucasiens/défrisés/asiatiques est assez compliqué car le fil glisse sur les cheveux mais cela n’est pas impossible.

Source: ndeyedebo.blogspot.com

tresses au fil pyramide 2 fil decoré petite fille

                Source: fr.pinterest.com

En Afrique noire, les tresses au fil font le quotidien de beaucoup de petites/jeunes filles, qui généralement s’en affranchissent aussitôt venue l’indépendance capillaire (autrement dit, l’on ne dépend plus de maman pour le choix de ses coiffures). Il faut dire que pour beaucoup, les tresses au fil représentent un cauchemar d’enfance: tresses trop serrées, démêlage douloureux et par dessus tout ringard!! Et du coup, cette coiffure est vite partie aux oubliettes, reléguée au plan de « coiffure obsolète pour petites filles ».

Cependant, dans l’élan actuel de retour aux « basics » en matière de coiffure africaine, on constate que les tresses au fil tentent une percée, très timide encore mais certaine. Les stars étant les meilleurs vecteurs de tendances, on a pu voir que la chanteuse camerounaise Reniss remet au goût du jour les tresses au fil comme le montrent ces photos de la star, tirées de son clip « Na you ». Quoi de plus hard core que des tresses au fil pour casser les conventions et faire la dure !! Yeahhh !!

evolution-style-reniss-na-you-2015-jewanda-1evolution-style-reniss-na-you-2015-jewanda-3

Par ailleurs, j’ai également trouvé sur la toile (pinterest) des photos de la chanteuse nigériane Chidinma, arborant la même magnifique couronne au fil.

Source photos: http://www.amina-mag.com/

chidinma fil

tresses au fil chidinma 2

Lors du lancement de sa nouvelle marque de vêtements Streetchief, le styliste ghanéen Jesse Frimpong photographia son mannequin coiffée de tresses au fil, apportant ainsi une touche d’art au style.

jesse-frimpong-street-chief

Que dire donc de ces splendides photos réalisées par le feu photographe nigérian J.D. Okhai Ojeikere.

tresses au fil pyramide Tresses-au-fil-3photos-okhai-ojeikere-2-tresses-au-fil

De vrais avant-gardistes je vous dis ! Je parie que d’ici cet été, les nappy girls n’hésiteront pas à relever le défi !!!

Ceci étant dit, revenons à un peu de pragmatisme :

Les tresses au fil sont censées faire « pousser les cheveux plus vite » pour la simple et bonne raison qu’elles impliquent un minimum de manipulation et donc un minimum de casse. Lorsque les mailles sont suffisamment resserrées, la coiffure peut tenir 2/3 semaines. Durant ces semaines, il est possible d’hydrater ses cheveux à l’aide de son vaporisateur. Cependant, le fil craint l’eau donc je ne suis pas sûre qu’il soit possible de faire des shampoings/soins sur cheveux tressés.

Il faut tout de même rester vigilant sur les points suivants:

  • L’hydratation: Faire des soins avant de se tresser, bien hydrater les cheveux pendant le port de ses tresses
  • Bien démêler les mèches avant de les tresser pour s’éviter les noeuds au moment de les défaire
  • Ne pas serrer les tresses à la racine pour éviter les douleurs au cuir chevelu et les problèmes de traction

Alors les munabees, oserez-vous les tresses au fil ?

PS: Cette coiffure n’est pas réservée aux femmes. Les audacieux, lancez-vous 😉

Munabeesement,

Gravatar image
By

Passionnée de mille et une choses, curieuse, pour elle, voyager, découvrir et apprendre sont son leit-motiv. Son proverbe préféré: “La force du baobab est dans ses racines”.

6 comments

  1. Bon, comme je suis en mode cheveux naturels, je vais y reflechir serieusement, Apres l ` afro, les twists perlees, pourquoi pas ceci? Merci miss 😉

    1. Hello, à Château Rouge ou dans la plupart des salons de coiffure du 10ième ou 18ième, on peut se faire des tresses. Il est conseillé de ramener son “fil” sinon la coiffeuse utilisera le fil à tisser (le rendu n’est pas le même). Il ne faut pas hésiter à demander directement au salon :).

  2. Moi C’est mon style de coiffure je le fesais tout le temps mais maintenant étant à Lille je trouve personne pour les faire et ça fait dix mois que je peigne mes cheveux et les lâche à l’air libre. Je suis bien triste . Et mes cheveux aussi.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *